CHÂTEAU DAUZAC 2014

Bordeaux Margaux

Guide Hachette 2018
62,35 € Bouteille 75cl
  • Région : Bordeaux
  • Appellation : Margaux
  • Domaine : CHÂTEAU DAUZAC
  • Type de culture : Culture conventionnelle
  • Millésime : 2014
  • Boire ou garder : 2017-2037
  • Couleur : Rouge

Le commentaire du guide hachette des vins

Parce que le fruit exige la plus grande attention, c’est la main de l’homme qui vendange au château. Une fois récoltés, les raisins sont égrappés puis foulés avant d’être placés dans des cuves inox équipées d’un système breveté d’émiettage du marc qui assure une extraction optimale des tanins. Comme chaque parcelle est unique, la vinification respecte les micro-terroirs pour que s’exprime la quintessence de ceux-ci dans les vins. L’élevage se conduit en barriques de chêne avec une proportion de bois neufs variant entre 60 et 70% pendant 16 mois.
Chaque millésime est singulier. Dans leur jeunesse, les vins sont tendres et charmeurs. Le fruit est éclatant et se caractérise par des arômes de fruits rouges. Au fil des années, le bouquet s’amplifie, le vin développe une complexité aromatique qui se retrouve en bouche.
Château Dauzac 2014 se pare d’un bouquet opulent où les arômes de mûres se mêlent à des notes florales de bleuet et de violette. Le bois s’intègre à merveille. Fraîche et dynamique, la bouche est encore linéaire mais ne manquera pas de gagner en profondeur une fois le vin sera mis en bouteille.

Le domaine

"L'Histoire de Dauzac est faite d'hommes visionnaires et d'idées nouvelles, qui ont permis d'exprimer depuis des siècles la quintessence de son terroir exceptionnel."
L’attestation de la culture de la vigne à Dauzac qui date du XIIème siècle en fait l’un des plus vieux vignobles du Médoc. Château Dauzac commence véritablement son développement à partir du XVIIème siècle, sous l’impulsion de son propriétaire, Pierre Drouillard, qui fait valoir son nom au côtés des plus grands châteaux de Bordeaux. La renommée du vin, ainsi que sa qualité grandissante, au fil des siècles et de ses propriétaires, lui ont valu d’être classé Cinquième Grand Cru à Margaux en 1855.
Depuis toujours, Dauzac est un pionnier dans les techniques de production. C’est ici que la bouillie bordelaise a été mise au point par le professeur Alexis Millardet. Cette recette a permis, entre autre, de sauver le vignoble européen du mildiou.
Aujourd’hui, Château Dauzac appartient la Maif, depuis 1998, qui en a confié la gestion aux domaines André Lurton. Christine Lurton, appuyée par Laurent Fortin, a profondément modernisé le cru, que ce soit dans le vignoble ou au chai. Cette modernisation passe par des installations innovantes et la restauration d’un chai impressionnant.
Le domaine s’étend sur 120 hectares comprenant un magnifique vignoble d’un seul tenant placé idéalement à la proximité de la Gironde. Les 45 hectares de vignes se composent de cabernet sauvignon (65%) et de merlot (35%). Cépage Roi du Médoc, le cabernet sauvignon donne des vins d’une belle complexité. Le merlot apporte, quant à lui, la rondeur, le fruit et le moelleux. Ce parfait mélange donne naissance à des vins expressifs, parfaitement équilibrés.
Depuis plusieurs années, le château peut s’enorgueillir d’avoir signé une série de beaux millésimes.