CHÂTEAU MARGAUX 2017

Bordeaux Margaux

| Guide Hachette 2021
554,00 € Bouteille 75cl
1 050,05 € Magnum 1.5L
  • Région : Bordeaux
  • Appellation : Margaux
  • Domaine : CHÂTEAU MARGAUX
  • Type de culture : Culture conventionnelle
  • Assemblage : Cabernet Sauvignon / Merlot / Cabernet Franc / Petit Verdot
  • Millésime : 2017
  • Degré d'alcool : 13.5
  • Couleur : Rouge

Le commentaire du guide hachette des vins

Le Vigneron

Un mythe dressé au bout d'une longue allée de platanes. La majesté de la demeure de style néopalladien (bâtie en 1810), qui a succédé à une ancienne maison forte appartenant à de grandes familles de la région, a contribué à sa renommée. Le domaine est constitué à la fin du XVIes., et le vignoble créé à la fin du siècle suivant par un parent des Pontac. Passé entre plusieurs mains au fil des siècles, il est acquis en 1977 par André Mentzelopoulos (Felix Potin). Drainage, replantations, tonnellerie intégrée... une vaste rénovation du domaine est engagée, à la vigne, au chai et au château, et fait entrer le cru dans l'ère moderne. Le nouveau chai, œuvre de Norman Foster, a été inauguré en 2015. Le vignoble de 99ha doit aussi sa qualité à son terroir d'exception, une vaste et superbe dalle calcaire recouverte de graves fines. Il est conduit depuis 1980 par Corinne Mentzelopoulos, fille d'André, qui a pu compter pendant plus de 30ans sur Paul Pontallier, entré en 1983 au château et devenu directeur en 1990: une carrière qui s'est hélas achevée prématurément en mars 2016. Ingénieur agronome, Philippe Bascaules, qui a travaillé 20ans au château avant de diriger un grand domaine californien, le remplace en 2017.



L'avis du Guide Hachette des Vins

Dans cette année 2017 difficile, le cru aura connu, comme beaucoup d'autres, les affres du gel de la fin avril, mais seulement 10% des parcelles rouges furent touchées. L'été fut chaud et sec en juillet et en août, à l'image de 2016, mais début septembre fut marqué par de fortes précipitations qui vinrent perturber les vendanges: ramasser vite des raisins pas assez mûrs avant l'arrivée du botrytis ou espérer un retour du soleil pour vendanger plus mûr? Margaux choisit la deuxième option, bien lui en prit: les vendanges se déroulèrent sous un grand beau temps entre le 12 septembre et le 3octobre. Dans le verre, un margaux qui représente 37% de la récolte, né de 89% de cabernet-sauvignon, 8% de merlot, 2% de cabernet franc et 1% de petit verdot. Robe grenat sombre, nez élégant sur le boisé torréfié et le cèdre avec, un peu en retrait pour l'heure, les fruits noirs mâtinés de nuances florales: l'approche est racée, mais c'est en bouche que le vin s'impose. Beaucoup de volume, beaucoup de fraîcheur, beaucoup de fruit (un fruit croquant et juteux de cerise burlat), des tanins soyeux et enveloppants qui renforcent son profil suave et velouté, et une très longue finale sur les fruits rouges compotés. Un margaux très tactile et gorgé de fruit, magnifique compromis entre la puissance et l'élégance.

Le domaine

Toutes commandes primeurs seront livrées en caisse d'origine de Château Margaux

CHATEAU MARGAUX : L’INCOMPARABLE

D’une incroyable notoriété, le Château Margaux trône sur le sud du Médoc depuis le XVIème siècle. Coqueluche des plus grands amateurs au XVIIème siècle, il devient une véritable icône en 1855 en étant l’un des quatre châteaux sacrés Premier Grand Cru Classé du Médoc. Après avoir connu de nombreux propriétaires très prestigieux, le domaine appartient depuis 1977 à la famille Mentzelopoulos. C’est aujourd’hui Corinne Mentzelopoulos qui vieille sur ce cru unique et son vignoble, qui n’a pratiquement pas bougé depuis le classement de 1855.

Le cru du Château Margaux est incomparable de saveurs et de sensations. Les tanins soyeux soulignent un magnifique bouquet d’une fraîcheur exceptionnelle qui promet pourtant de nombreuses années de vie. Déguster un Château Margaux reste encore aujourd’hui un moment unique que l’on ne peut oublier.

C'est la première fois de son histoire que le Premier Grand Cru Classé de Margaux marque un millésime d'un habillage unique en hommage à Paul Pontallier, disparu trop tôt en mars 2016, le millésime 2015 est le dernier élaboré sous sa direction. Cette édition particulière est également celle de la célébration des 200 ans de l'architecture du château et de l'inauguration des nouveaux chais dessinés par Lord Norman Foster. Enfin il s'agit tout simplement d'un des plus grands millésimes de l'histoire de la propriété.

Margaux cultive, comme aucune autre propriété au monde, le culte de l’élégance. Rien n’existe à Margaux qui ne soit le fruit d’une extrême volonté de raffinement. Les cours intérieurs, les bâtiments de travail et les chais de Margaux n’ont jamais été bousculés par une refonte spectaculaire comme c’est souvent le cas dans le Médoc.

Le Château Margaux propose également un blanc d’une extraordinaire qualité (Pavillon Blanc), de même qu’un deuxième vin d’une grande élégance (Pavillon Rouge).