VIRGINIE DE VALANDRAUD 2016

Bordeaux Saint-Emilion Grand Cru

Guide Hachette 2020
49,00 € Bouteille 75cl
98,00 € Magnum 1.5L
  • Région : Bordeaux
  • Appellation : Saint-Emilion Grand Cru
  • Domaine : CHÂTEAU VALANDRAUD
  • Type de culture : Culture conventionnelle
  • Assemblage : Merlot / Cabernet Franc / Cabernet Sauvignon / Malbec / Carménère
  • Millésime : 2016
  • Degré d'alcool : 14.5
  • Boire ou garder : 2020-2040
  • Couleur : Rouge

Le commentaire du guide hachette des vins

Ce second vin à la robe grenat soutenu propose un bouquet appétant de fruits noirs mûrs et d'épices chaudes. L'attaque est franche, le milieu de bouche ample, marqué par les fruits noirs épicés et rehaussé d'une touche grillée persistante. De la finesse et du fond.

Le domaine

L’histoire du Château Valandraud c’est avant tout l’histoire du couple de passionnés que sont Murielle Andraud, vigneronne, et Jean-Luc Thunevin, négociant en vin. Ils décident en 1990 d’acquérir leur propre vignoble et portent leur choix sur une petite parcelle de 0,6 hectares sur l’appellation de Saint-Émilion. Situé sur le lieu-dit du Val de Fongaban, ils le nomment Valandraud, contraction de son emplacement et du nom de famille de Murielle. Grâce à leur travail acharné, tant à la vigne qu’à la commercialisation de leur cru, le Château Valandraud est devenu une vrai star de la rive droite. Ce « vin de garage » comme il fût surnommé n’a aujourd’hui rien à prouver aux grands crus voisins, atteignant en 2012 le rang de Premier Cru Classé de Saint-Émilion. Le vignoble atteint aujourd’hui 12 hectares, que Murielle Andraud travaille avec passion et minutie, avec les conseils avisés de l’oenologue conseil Michel Rolland.

"Consécration suprême en 2012 pour Murielle Andraud, la vigneronne, et Jean-Luc Thunevin, le négociant : Valandraud, leur création, le chef de file du mouvement des vins de garage, cru aussi encensé que honni depuis sa création au début des années 1990, accède au rang tant convoité de premier grand cru classé. Une formidable “success story”, comme seul l’ascenseur social de la rive droite en offre à Bordeaux." La Revue des Vins de France.