CHAMPAGNE RUINART BLANC DE BLANCS

Champagne

Guide Hachette 2013
64,90 € Bouteille 75cl
  • Région : Champagne
  • Appellation : Champagne
  • Domaine : CHAMPAGNE RUINART
  • Type de culture : Culture conventionnelle
  • Assemblage : Chardonnay 100%
  • Boire ou garder : Sur la fraîcheur de sa jeunesse
  • Couleur : Blanc

Le commentaire du guide hachette des vins

La plus ancienne maison de champagne. On pourrait la classer monument historique, comme ses caves creusées dans la craie à l'époque gallo-romaine. Le fondateur de l'affaire, Nicolas Ruinart, ajouta en 1729 le négoce en vin à son activité de marchand drapier – une autre industrie florissante dans la région à l'époque. La société est restée familiale jusqu'à son absorption par Moët et Chandon en 1963. Nos dégustateurs ont particulièrement apprécié les cuvées présentées, dont les deux premières frôlent le coup de coeur. Ce blanc de blancs, qui assemble les années 2008 à 2006, a charmé les jurés par son intensité et sa complexité. On y décèle de la torréfaction (café, praliné-noisette), de la brioche, du fruit jaune, nuancés de touches de silex. Un entrelacs aromatique que l'on retrouve dans une bouche réussissant le difficile mariage de la richesse et de la finesse. D'une rare harmonie, ce champagne vieillira plusieurs années. Le Dom Ruinart 2002 (plus de 100 €), un autre blancs de blancs, obtient lui aussi la note maximale. Il captive par ses nobles et délicates senteurs d'évolution: fruits secs, pain grillé, moka, tabac blond. La pêche bien mûre s'ajoute à cette palette dans une bouche ample, fraîche, expressive et d'une longueur impressionnante. Deux grands vins dignes d'une poularde de Bresse. Quant au Dom Ruinart rosé 1998 (plus de 100 €), il obtient une étoile. Construit sur le chardonnay (85 %) teinté de rose orangé par l'ajout d'un vin rouge de pinot noir, il est fruité, torréfié, fumé et long. Un rosé pour initiés. (NM)