CHÂTEAU VILLEMAURINE 2011

Bordeaux Saint-Emilion Grand Cru

Guide Hachette 2015
44,00 € Au lieu de 49,00 €
  • Région : Bordeaux
  • Appellation : Saint-Emilion Grand Cru
  • Domaine : CHÄTEAU VILLEMAURINE
  • Type de culture : Culture conventionnelle
  • Assemblage : Merlot / Cabernet Franc
  • Millésime : 2011
  • Degré d'alcool : 14
  • Boire ou garder : Apogée 2017 - 2035
  • Couleur : Rouge

Le commentaire du guide hachette des vins

Le domaine fait la part belle au merlot, qui entre à hauteur de 95 % dans la composition de ce 2011 d'un beau classicisme. Du verre exhalent des senteurs intenses et bien mariées de vanille, de réglisse et de fruits mûrs, presque confits. Une attaque généreuse et ronde, « très merlot », ouvre sur une bouche ample, riche et longue, étayée par des tanins solides et de garde et par une fine fraîcheur bien typée du terroir.

Le domaine

A la tête des 7 hectares du Château Villemaurine, classé en Saint-Émilion Grand Cru, on trouve Justin Onclin, homme d'affaire belge que le magazine Vino a élu, en 2008, belgian wine personality. C'est donc un amoureux autant qu'un connaisseur du vin qui dirige cette petite exploitation.

L'encépagement est dominé par le Merlot, seulement 5% de Cabernet Franc entre dans la composition du vignoble. L'âge moyen des ceps était de 30 ans en 2010. La viticulture raisonnée est à l'honneur, pour limiter le recours aux produits chimiques et favoriser le travail mécanique au pied des ceps. Le terroir est au cœur de l'appellation, où se trouvent les noms légendaires d'Angélus ou de Cheval Blanc, avec le plateau argilo-calcaire sur le socle de calcaire à astéries.

Justin Onclin, conseillé par Stéphane Derenoncourt, a rénové les installations techniques pour des vinifications toujours plus précises et élégantes. Elles sont basées sur des cuves inox et des fûts de chênes majoritairement neufs. En marge de ces rénovations, le domaine a aussi restauré son patrimoine souterrain, avec d'immenses caves qu'un parcours son et lumière met en valeur. Elles sont ouvertes au public depuis 2010 et méritent le détour !