CHAMPAGNE BRUNO PAILLARD ROSÉ PREMIÈRE CUVÉE ÉTUI

Champagne

Guide Hachette 2019
52,00 € Bouteille 75cl
  • Région : Champagne
  • Appellation : Champagne
  • Domaine : CHAMPAGNE BRUNO PAILLARD
  • Type de culture : Culture raisonnée
  • Assemblage : Pinot Noir / Chardonnay
  • Degré d'alcool : 12
  • Boire ou garder : Dès maintenant
  • Couleur : Rosé

Le commentaire du guide hachette des vins

Vin blanc (chardonnay et pinot noir) et vin rouge s'allient pour donner ce rosé d'assemblage resté trois ans en cave. Sa robe, légère et brillante, saumon très clair, est parcourue par un cordon de bulles fin et régulier. Plus engageant encore, le nez associe les fruits rouges à la rose. Quant à la bouche, si elle n'est pas des plus longues, elle se montre franche à l'attaque, structurée et fraîche, et offre des arômes fruités à profusion.

Le domaine

Le style Bruno Paillard


La Maison BRUNO PAILLARD est née du désir de son fondateur de créer un champagne très différent des autres, très pur.

Un grand champagne selon BRUNO PAILLARD est avant tout un vin d’assemblage : d’abord de crus, de cépages, mais aussi de millésimes… toujours avec cette volonté de saisir la quintessence de la finesse et de l’élégance que peut offrir la Champagne lorsqu’elle est amoureusement servie.


Ce style très personnel est l’alliance de l’élégance et de la complexité : il se traduit par une effervescence légère et onctueuse, une pureté remarquable, une minéralité vraie, une vinosité soyeuse.

L’effervescence doit être présente mais pas agressive. La taille des bulles est très fine, presque microscopique. Elle apporte au nez du dégustateur les arômes du vin et à son palais une texture onctueuse, presque crémeuse.

La couleur des vins doit être absolument naturelle. Elle est brillante : or vert pour les blancs de blancs, dorée pour le Première Cuvée, or cuivré – pétale de roses anciennes – pour le Rosé. Elle sera plus profonde pour les millésimes, presque ambrée après quelques décennies.


Les arômes doivent êtres très purs : nuances d’agrumes – amandes pour les chardonnays, petits fruits rouges pour les pinots noirs, fruits exotiques pour les pinots meuniers : l’utilisation exclusive de la première presse (les premiers 50 cl de jus de chaque kilo de raisin) permet d’extraire les arômes les plus naturels.

La fraîcheur doit être perceptible sans être dominante. Elle est servie par l’acidité du vin et pourtant le vin ne paraît pas acide. Le « dosage » en sucre est réduit au strict minimum. Résultat : une fraîcheur remarquable et vraie.

La complexité est l’inverse de la lourdeur : elle est l’alliée de l’élégance contrairement à ce que l’on pense parfois. Elle s’exprime avec pureté dans l’équilibre et la profondeur des vins. La complexité s’épanouit avec l’âge.

Le vignoble

Le vignoble travaillé par la Maison Bruno Paillard s’étend sur environ 30 hectares répartis dans 15 crus, dont 14 sont en plein coeur de la Champagne : Le Mesnil sur Oger, Oger, Cumières ou Verzenay par exemple. Le cru des Riceys est l’exception : situé dans le sud de la Champagne, il est le fleuron incontesté de l’Aube. Cet ensemble représente plus de 100 parcelles à travailler dans l’indépendance qu’exige le terroir de chacune.

Près de la moitié sont classés « Grands Crus » ce qui est exceptionnel quand on sait que les grands crus représentent seulement 17 des 320 villages de la Champagne. Ce vignoble assure aujourd’hui plus de la moitié des approvisionnements de la Maison.